mercredi 29 septembre 2010

La Fondation Cardiologique Princesse Lilian

La Fondation Cardiologique Princesse Lilian a été constituée le 10 décembre 1958 par la deuxième épouse du roi Léopold III. L'année auparavant, son fils le prince Alexandre avait dû subir une intervention chirurgicale à Boston. La princesse souhaitait offrir aux enfants atteints de malformations cardio-vasculaires, inopérables à l'époque en Belgique, la possibilité de bénéficier d'interventions d'avant-garde aux Etats-Unis. Parallèlement, la Fondation suscite le développement en Belgique d'une chirurgie cardio-vasculaire de pointe. Dès 1966, un conseil scientifique international est créé pour orienter ses activités.

Lorsque les besoins en chirurgie cardiaque ont été couverts en Belgique, la Fondation Cardiologique Princesse Lilian s'est centrée sur la communication scientifique et a organisé des colloques de haut niveau sur des sujets d'actualité où la recherche fondamentale débouchait sur des applications cliniques. De 1974 à 1998, 23 symposia se sont tenus dans notre pays, parfois au domaine royal d'Argenteuil. Pour l'anecdote, c'est au cours d'un de ces colloques que la princesse Marie-Esméralda, fille de la princesse Lilian, a rencontré son époux le professeur Salvador Moncada.

L'explosion de la communication scientifique dans les congrès mondiaux a suscité une nouvelle réorientation de la Fondation Cardiologique Princesse Lilian. Placée sous le Haut Patronage du prince Alexandre et de la princesse Marie-Esméralda, elle organise une chaire de professeur visiteur permettant à un scientifique éminent d'interagir pendant une semaine avec des jeunes chercheurs belges à l'aube de leur carrière : le professeur Melton de Harvard en 2005, le professeur Zeiher de Francfort en 2006, le professeur Dietz de John Hopkins en 2007, le professeur O. Brown de Stanford en 2008, p.ex.

La Fondation Cardiologique est présidée par le député-bourgmestre de Brakel et ministre d'Etat Herman De Croo. Le conseil d'administration est composé de vingt membres, dont les recteurs des universités belges ayant une faculté de médecine complète, diverses personnalités du monde économique et politique, ainsi que le secrétaire du conseil scientifique international (le professeur Charles van Ypersele de Strihou). Son siège social se situe au 5, rue d'Egmont à 1000 Bruxelles.

3 commentaires :

  1. Très très peu de sorties officielles pour le couple royal, je peux le comprendre en ce qui concerne le Roi fort occupé à la formation d'un gouvernement, mais pour la Reine je pense qu'elle devrait se montrer davantage, d'ailleurs ne reçoit-elle pas elle aussi en audience.

    RépondreSupprimer
  2. Réponse à Pierre-Jean : la Reine reçoit parfois des personnes en audience, mais c'est très rare. Le couple royal n'avait pas prévu d'engagements officiels pour le mois de septembre et je pense qu'ils comptaient prendre quelques semaines de vacances. Suite à la situation politique, le Roi est resté en Belgique. La Reine est-elle restée avec lui ou s'est-elle reposée dans leur maison de Châteauneuf-de-Grasse? Je n'en sais rien. Mais leur agenda officiel est bien rempli pour tous les deux pour le mois d'octobre.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Petit Belge et pardon de m'être trompé de rubrique, je cherchais mon post dans l'article concerné et ne le trouvait pas, pour cause!...

    RépondreSupprimer