lundi 6 juin 2022

Activités royales en mai 2022

                                               

10 audiences pour le Roi :   le premier ministre Alexander De Croo, le président du parlement bruxellois Rachid Madrane, le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique Pierre Wunsch, le commissaire européen du Budget Johannes Hahn, le comité de la fraise de Melsele, la ministre flamande de la Mobilité Lydia Peeters, l'administrateur délégué de la Fondation Roi Baudouin Luc Tayart de Borms, ainsi que les ambassadeurs du Brésil, Argentine et Samoa venus remettre leurs lettres de créance

20 activités officielles pour le Roi :  inauguration de l'exposition Royals and Trains à Schaerbeek, réception pour les lauréats 2020 et 2021 du concours Belgodyssée, réception pour les athlètes des jeux paralympiques, déplacement à Abu Dhabi suite au décès du cheikh d'Abu Dhabi, 75ème anniversaire de la Marine à Anvers, déjeuner avec le jury du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle, première finale du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle         + 13 activités officielles lors du voyage d'Etat en Grèce  (accueil par le couple présidentiel, cérémonie au Soldat Inconnu, rencontre avec le premier ministre grec, rencontre avec le maire d'Athènes, dîner de gala au palais présidentiel, visite du centre Adama pour les réfugiés, visite du site archéologique de Sounion, exposé sur l'impact des nouvelles technologies sur l'archéologie, visite du site archéologique de Thorikos, visite du Musée de l'Acropole, concert de l'Orchestre National de Belgique, visite d'un terminal de gaz naturel, déjeuner de travail sur l'énergie avec des patrons)

30 activités officielles pour la Reine :  25ème anniversaire de la loi belge sur la coordination de la politique fédérale de développement durable, 1ère épreuve du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle, audience avec l'administrateur délégué de la Fondation Roi Baudouin Luc Tayart de Borms, table ronde sur la mise en oeuvre des ODD au niveau local, remise du Prix Reine Mathilde 2022, Semaine des Soins à Rollegem, réception pour les athlètes des jeux paralympiques, rencontre avec la représentante spéciale de l'ONU sur les violences sexuelles en période de conflit, dîner au château de Laeken avec des jeunes aidants proches, 2 sessions des demi-finales du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle, réception pour les nouveaux fournisseurs brevetés de la Cour, rencontre avec les présidents de la Fédération Nationale des Infirmières de Belgique, déjeuner avec le jury du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle, 1ère et 2ème finales du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle, rencontre avec les responsables de l'Association flamande des troubles de l'alimentation     + 13 activités officielles lors du voyage d'Etat en Grèce  (accueil par le couple présidentiel, cérémonie au Soldat Inconnu, visite de l'association The Smile of the Child, dîner de gala au palais présidentiel, visite du centre Adama pour les réfugiés, visite du site archéologique de Sounion, exposé sur l'impact des nouvelles technologies sur l'archéologie, visite du site archéologique de Thorikos, visite du Musée de l'Acropole, concert de l'Orchestre National de Belgique, visite d'un terminal de gaz naturel, déjeuner de travail sur la mise en oeuvre des ODD en Grèce)

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola 

0 activité officielle pour la princesse Elisabeth, le prince Gabriel et le prince Emmanuel

1 activité officielle pour la princesse Eléonore :   finale du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle

27 activités officielles pour la princesse Astrid :   rencontre avec l'ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, rencontre avec les dirigeants d'AmCham Belgique, rencontre avec le CEO de Solvay, conférence sur le changement climatique par le vice-président de la Commission Européenne, visite de la société Icometrix à Louvain, rencontre avec le CEO de la Société Fédérale d'Investissement, rencontre avec le nouveau ministre du Commerce Extérieur David Clarinval     + 20 activités officielles lors de sa mission économique au Royaume-Uni (breefing de début de mission à Londres, Success Stories Breakfast, visite de l'entreprise belge Ghelamco Londres, inauguration du jardin belge au Royal Chelsea Hospital, activité autour du sport et des technologies, réception de la Fédération de l'Industrie Alimentaire Belge, rencontre avec le ministre James Cleverly, réception officielle belge, séminaire sur la coopération entre Bruxelles et Londres, séminaire sur les droits de l'homme dans les industries, réunion sur la coopération entre le Royaume-Uni et l'Europe depuis le Brexit, réunion sur les opportunités belges au Royaume-Uni, lunch de travail avec la FEB et son homologue britannique, rencontre avec le prince Charles, cérémonie devant le monument d'Edith Cavell, dîner de networking, inauguration d'un nouveau site de l'UCB à Windlesham, visite à l'université d'Oxford, visite du Culham Centre for Fusion Energy, réception de networking).

0 activité officielle pour le prince Lorenz 

5 activités officielles pour le prince Laurent :  journée du bien-être animal à Enghien, journée des mineurs du Limbourg, visite de Cybersec Europe, visite de la forêt d'Anlier, déjeuner avec le jury du Concours Musical Reine Elisabeth de violoncelle

0 activité officielle pour la princesse Claire

0 activité officielle pour la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric

Récapitulatif de janvier à mai 2022 (source :   www.monarchie.be ) :

Roi :   64 activités officielles  +  70 audiences

Reine :   85 activités officielles 

Princesse Astrid :   36 activités officielles 

Prince Laurent :   19 activités officielles

Princesse Claire :   8 activités officielles

Prince Lorenz :   2 activités officielles

Princesse héritière Elisabeth :   2 activités officielles

Roi Albert II et Reine Paola :   1 activité officielle

Princesse Eléonore :   1 activité officielle

Princesse Louise, Princes Nicolas et Aymeric :   1 activité officielle

Prince Gabriel et Prince Emmanuel :   0 activité officielle

lundi 2 mai 2022

Activités royales en avril 2022

                                      

7 audiences pour le Roi :   le premier ministre Alexander De Croo (reçu 2 fois), le commissaire européen Margaritis Schinas, le ministre wallon du Logement Christophe Collignon, ainsi que les ambassadeurs de Serbie, Surinam et Benin venus remettre leurs lettres de créance

6 activités officielles pour le Roi :   visite du club de football City Pirates qui soutient plus de 1.400 jeunes à Anvers, visite du nouveau navire de recherche océanographique RV Belgica, fin du ramadan dans une famille musulmane du Limbourg, réception dans les serres royales de Laeken pour les ambassadeurs étrangers et leur conjoint, visite de Sciensano, visite des Floralies gantoises

4 activités officielles pour la Reine :   visite de l'exposition du peintre Charles Szymkowicz à Liège, table ronde sur la communication autour du développement durable, visite des Floralies gantoises, confirmation de la princesse Isabella de Danemark

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola

0 activité officielle pour la princesse Elisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore

3 activités officielles pour la princesse Astrid :  réunion de travail avec des entrepreneurs participant à la prochaine mission économique, rencontre avec l'ambassadeur du Royaume-Uni en Belgique, remise des prix 2022 de la Fondation Médicale Reine Elisabeth

0 activité officielle pour le prince Lorenz

2 activités officielles pour le prince Laurent :   inauguration de nouveaux logements de la Fondation Renovassistance à Molenbeek, visite de l'Institut des Métiers de la Construction et de l'Environnement à Erquelinnes

2 activités officielles pour la princesse Claire :   inauguration de nouveaux logements de la Fondation Renovassistance à Molenbeek, visite de l'exposition d'amaryllis au château de Beloeil

0 activité officielle pour la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric

Récapitulatif des activités de janvier à avril 2022 (source :  www.monarchie.be ) :

Roi :  44 activités officielles +  60 audiences

Reine :   55 activités officielles

Prince Laurent :   14 activités officielles

Princesse Astrid :   9 activités officielles

Princesse Claire :  8 activités officielles

Prince Lorenz :   2 activités officielles

Princesse Elisabeth :   2 activités officielles

Roi Albert II et Reine Paola :   1 activité officielle

Princesse Louise, Princes Nicolas et Aymeric :   1 activité officielle

Prince Gabriel, Prince Emmanuel et Princesse Eléonore :   0 activité officielle

lundi 4 avril 2022

Activités royales en mars 2022

                                              


10 audiences pour le Roi :  le premier ministre Alexander De Croo (reçu 3 fois), la ministre d'Etat Annemie Neyts, le juge Willem Verrijdt (prestation de serment), la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir, ainsi que les ambassadeurs du Sénégal, Irlande, Vatican et Etats-Unis venus remettre leurs lettres de créance

19 activités officielles pour le Roi :   réunion à l'état-major de la Défense sur la situation en Ukraine, rencontre avec le docteur Denis Mukwege (Prix Nobel de la Paix 2018), rencontre avec les athlètes belges s'étant distingué aux Jeux Olympiques d'hiver, visite du centre d'accueil d'urgence de FEDASIL à Molenbeek, table ronde avec le groupe d'experts de stratégie de crise pour le Covid 19, table ronde sur l'emploi avec les personnes l'ayant accompagné au Danemark, table ronde sur le projet Business Uniting Talents 2030, visite du centre d'enregistrement pour les réfugiés ukrainiens, rencontre avec des femmes d'exception au château de Laeken, visite à Strépy-Bracquegnies suite au décès de 6 personnes lors du carnaval, réunion avec des experts sur la situation en Ukraine, accueil officiel du couple présidentiel autrichien, dîner offert par les souverains au couple présidentiel autrichien, spectacle de danse offert par le couple présidentiel autrichien, visite de l'école provinciale d'agronomie de Ciney, visite du château de Freÿr, concert de printemps au palais royal, hommage au prince Philip de Grande-Bretagne à Londres, visite de la friperie d'Avelgem

20 activités officielles pour la Reine :   rencontre avec le docteur Denis Mukwege (Prix Nobel de la Paix 2018), rencontre avec les athlètes belges s'étant distingué aux Jeux Olympiques d'hiver, visite du centre d'accueil d'urgence de FEDASIL à Molenbeek, table ronde avec le groupe d'experts de stratégie de crise pour le Covid 19, spectacle de danse à l'Opéra d'Anvers, table ronde sur le bien-être mental des personnes âgées, table ronde avec des femmes de la province du Limbourg, table ronde avec des magistrats de la jeunesse, rencontre avec des femmes d'exception au château de Laeken, réunion avec des experts sur la situation en Ukraine, accueil officiel du couple présidentiel autrichien, visite de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth avec la Première Dame, dîner offert par les souverains au couple présidentiel autrichien, spectacle de danse offert par le couple présidentiel autrichien, visite de l'école provinciale d'agronomie de Ciney, visite du château de Freÿr, concert de printemps au palais royal, hommage au prince Philip de Grande-Bretagne, événement "Sustainable Value Chains" à Bruxelles, table ronde sur les pathologies mentales liées au vieillissement

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola

2 activités officielles pour la princesse héritière Elisabeth :  visite à Strépy-Bracquegnies suite au décès de 6 personnes lors du carnaval,  réunion avec des experts sur la situation en Ukraine

0 activité officielle pour le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore

1 activité officielle pour la princesse Astrid et le prince Lorenz :   spectacle de danse offert par le couple présidentiel autrichien

9 activités officielles pour le prince Laurent :   soirée de gala de la Fondation Reine Paola, Journée Internationale de la Femme organisée par l'asbl Joseph Swinnen, concert de gala de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, pose de la première pierre du nouveau bâtiment de la Maison d'Enfants Reine Marie-Henriette, colloque au Sénat sur la vie des jeunes et des personnes âgées durant le Covid, rencontre à Mons avec l'artiste François Grimoin, spectacle de danse offert par le couple présidentiel autrichien, célébration eucharistique pour la paix en Ukraine, concert de printemps au palais royal

4 activités officielles pour la princesse Claire :   soirée de gala de la Fondation Reine Paola, concert de gala de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, pose de la première pierre du nouveau bâtiment de la Maison d'Enfants Reine Marie-Henriette, colloque au Sénat sur la vie des jeunes et des personnes âgées durant le Covid

1 activité officielle pour la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric :  concert de gala de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth

Récapitulatif du premier trimestre de 2022 (source :  www.monarchie.be ) :

Roi :   38 activités officielles  + 53 audiences

Reine :    51 activités officielles

Prince Laurent :   12 activités officielles

Princesse Astrid :  6 activités officielles 

Princesse Claire :   6 activités officielles 

Prince Lorenz :   2 activités officielles 

Princesse Elisabeth :   2 activités officielles 

Roi Albert II et Reine Paola :    1 activité officielle

Princesse Louise, Princes Nicolas et Aymeric :   1 activité officielle

Prince Gabriel, Prince Emmanuel et Princesse Eléonore :   0 activité officielle

lundi 28 mars 2022

Les premiers mois de la Régence en 1944

Le 20 septembre 1944, la Chambre et le Sénat se réunissent pour élire un régent. Le candidat doit obtenir la majorité absolue parmi les 270 députés et sénateurs présents. Lors du premier tour, 169 parlementaires s'expriment en faveur du prince, contre 100 bulletins blancs et un vote nul. Les socialistes se sont abstenus pour montrer leur préférence à une république, mais votent pour Charles lors du second tour, au cours duquel il obtient désormais 217 voix. La gauche le soutiendra fidèlement durant toute la Régence car elle était consciente qu'il avait de la sympathie pour eux. Une délégation de dix personnes (dont la sénatrice socialiste Marie Spaak, mère du ministre des Affaires étrangères) se rend aussitôt au palais royal pour annoncer au comte de Flandre sa nomination.

La prestation de serment du prince a lieu le lendemain en présence de la reine Elisabeth et du cardinal Van Roey. Très tendu, il porte l'uniforme de colonel des Guides et est accompagné de Robert Goffinet, de son aide de camp le baron de Maere et de son officier d'ordonnance le commandant de Prêt. Après le serment constitutionnel en français et en néerlandais, il prononce un discours répondant à la volonté d'apaisement du gouvernement :  

"Membre de la dynastie, je suis avec elle au service de la Nation. C'est dans cet esprit que j'ai répondu à l'appel qui m'a été fait et que je reçois le dépôt provisoire de l'autorité constitutionnelle que, par vos mains, le pays me remet. Je vous remercie, Mesdames et Messieurs, de votre confiance. Au moment d'assumer cette mission, ma pensée se porte vers le Roi. J'aspire à l'heure où nous le verrons, lui aussi libéré, avec nos prisonniers, avec nos déportés, où nous le verrons reprendre les pouvoirs constitutionnels qui lui appartiennent. C'est en son nom que, dès maintenant, j'adresse à nos puissants Alliés le témoignage de la gratitude de la Belgique, que je remercie tous les patriotes, soldats, membres des organisations de résistance, civils et religieux, et que je m'incline devant les martyrs de notre cause.

Certains d'être en parfaite communauté de sentiment avec le Roi et de me conformer à son ultime appel à l'union des Belges, j'estime que nous devons accueillir tous les concours, d'où qu'ils viennent, et ne repousser que les mauvais citoyens sur lesquels une juste répression doit s'abattre. Cette solidarité nationale s'impose au gouvernement de demain. Il convient donc d'y mesurer largement la place à des patriotes de l'intérieur, sans changer, au moment où le navire approche du port, tous les pilotes qui, par leurs efforts, ont, eux aussi, bien mérité du pays.

Le gouvernement aura en même temps à faire face à toutes les difficultés que l'état de guerre entraîne dans tous les domaines vitaux de la Nation. Cette tâche sera lourde, mais avec la grâce de Dieu et la bonne volonté de tous les citoyens, la Belgique reprendra graduellement sa vie économique ; et le Roi, à son retour, trouvera, je le souhaite, une atmosphère de paix sociale, d'ardeur au travail et de discipline librement consentie".

Le 21 septembre 1944, Messieurs Cornil et Jamar, respectivement procureur général à la Cour de Cassation et premier président de la Cour de Cassation, demandent au baron Holvoet, chef de cabinet du Régent, à être reçus en audience. Charles les rencontre le 23 septembre et reçoit les deux enveloppes avec le testament politique de Léopold III. Averti par Hubert Pierlot du contenu de ce document, il leur explique qu'il n'en tiendra pas compte car il ne veut pas mettre en difficulté la volonté d'apaisement du premier ministre.

Le gouvernement de guerre démissionne le 22 septembre. Quelques jours plus tard, Hubert Pierlot présente un gouvernement d'union nationale réunissant les catholiques, les libéraux, les socialistes et les communistes. Il tiendra cinq mois. Seuls cinq ministres du gouvernement de Londres restent en fonction :   Hubert Pierlot, Paul-Henri Spaak, Camille Gutt, August De Schryver et Albert De Vleeschauwer. La reine Elisabeth reproche à Charles de ne pas avoir suivi les recommandations du roi Léopold contenues dans son testament politique en confiant la direction du premier gouvernement de la Régence à Hubert Pierlot.

Afin de marquer solennellement la reprise des fonctions gouvernementales sur le territoire belge, le premier conseil des ministres a lieu dans la Salle des Marbres au palais royal le 27 septembre 1944, sous la présidence du prince Charles. Deux points importants sont à l'ordre du jour :   le ravitaillement et l'assainissement financier (le plan du ministre Camille Gutt).

Le Régent fait son possible pour rester au-dessus des partis politiques. Il ordonne que le secrétariat royal, fer de lance du mouvement léopoldiste, soit installé en dehors du château de Laeken, afin de montrer son impartialité. Il décide que le drapeau belge marquant la présence du chef de l'Etat au palais royal de Bruxelles flotterait durant la Régence sur une aile et non au milieu du bâtiment principal comme il se doit pour signifier la présence du Roi. Mais les léopoldistes lui reprochent d'avoir porté un képi où figurait la lettre A du règne précédent et non le L de Léopold III.

Sous la Régence, le protocole est simplifié par Charles qui a l'art de mettre tout le monde à l'aise. Lors des audiences, les ministres ne doivent plus porter la jaquette et sortir à reculons, ont le droit de s'asseoir (ils restaient debout auparavant) et se voient offrir un verre de whisky. Il était également fréquent que le Régent les invite avec leur épouse à passer un week-end en sa compagnie au château de Ciergnon dans les Ardennes. 

Pierre Stéphany dresse le portrait du Régent dans son livre "La Belgique sous la Régence (1944-1950)" :    "Fantasque, subtil, naïf, rusé, méfiant, candide, intuitif, curieux, imprévisible, il y avait du Racine et du Courteline chez ce personnage que le destin vint chercher, dans la force de l'âge, pour en faire un monarque à titre précaire (...) Des railleurs, en 1944, le surnommèrent Whisky Ier. Capable d'étonner par son intelligence politique, comme il le montra plus d'une fois au long de la Régence, il déconcertait aussi bien par son goût pour la bringue et par ses sautes d'humeur. Raide et maladroit, comme Léopold III, devant les intrigues, il eut la chance, pendant la Régence, de se voir entouré d'hommes remarquables qui encouragèrent sa volonté réfléchie et sa prudente discrétion. Ainsi exerça-t-il pendant six ans une influence réelle, aidée par sa curiosité, son humour et sa réceptivité". 

En septembre 1944, Charles retrouve sa propriété de Raversijde dans un triste état. Elle a été occupée durant la guerre par la marine allemande. Toutes les maisons sont vides et le terrain est rempli de blocs de béton, suite à l'explosion d'un abri à minutions. A l'automne 1944, le domaine princier est déminé. Le Régent refuse la démolition des imposants ouvrages allemands, devenus aujourd'hui une attraction touristique de la côte belge. 

Le prince Charles envoie un télégramme personnel à 14 chefs d'Etat étrangers pour les informer de la situation politique en Belgique et rendre hommage aux Alliés :   le général Charles de Gaulle, la reine Wilhelmine des Pays-Bas, le roi George VI d'Angleterre, le président américain Roosevelt, le roi Gustave V de Suède, Tchang Kai-Chek, le pape Pie XII, la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg, le Politburo de Moscou, le roi George II de Grèce, le roi Pierre Ier de Yougoslavie, le roi Haakon VII de Norvège, ainsi que les présidents polonais et tchécoslovaque. Le ministre des Affaires étrangères Paul-Henri Spaak trouve cette initiative exagérée :   "Il ne s'agit que d'une régence et non d'un changement de règne !".

Le 4 octobre 1944, le nouveau régent effectue une de ses premières sorties publiques en rendant visite aux blessés de l'hôpital Depage. Il rencontre aussi les victimes des bombardements à Anvers, dont il apprécie le bourgmestre Camille Huysmans. La Wallonie n'est pas oubliée par Charles qui visite la mine de Jumet le 20 octobre 1944.

En politique étrangère, le Régent estime que son rôle est d'entretenir de bonnes relations avec les chefs d'Etat étrangers. Le 13 octobre 1944, il déjeune à Anvers avec le roi George VI d'Angleterre, le maréchal Montgomery, des officiers supérieurs britanniques et canadiens. Le 9 novembre 1944, il rencontre à Bruxelles le général Eisenhower, commandant en chef des troupes alliées. Afin de montrer sa solidarité avec nos voisins néerlandais, Charles offre 50.000 francs au National Comité voor Bijstand aan Nederland.

Dans son livre "Belgique est leur nom :  160 ans d'histoire de notre dynastie nationale (1831-1991)", l'historien Christian Cannuyer souligne :   "Dans l'exercice de sa fonction, le prince Charles révéla une compétence inattendue et une séduction certaine, surtout dans le domaine international. De Gaulle lui-même, pourtant avare de louanges, reconnut son habileté".

Le prince Charles et la reine Elisabeth assistent à un Te Deum à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles le 15 novembre 1944, jour de la fête du Roi, appelée fête de la Dynastie sous la Régence. La cérémonie est marquée par les nombreux "Vive le Roi" criés dans l'église.

Son premier voyage officiel a lieu à Londres du 5 au 12 décembre 1944. Aucun ministre belge ne l'accompagne. Il rencontre le roi George VI et Winston Churchill, mais aussi des souverains européens s'étant réfugiés à Londres durant la guerre :   la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg, le roi Haakon de Norvège et la reine Wilhelmine des Pays-Bas.

Une note de Miss Sykes, secrétaire du baron de Cartier de Marchienne, ambassadeur de Belgique à Londres, a été retrouvée dans les archives d'Argenteuil par Jean Cleeremans et révélée dans son livre "Léopold III, homme libre" :

"Le prince Charles vint une première fois à Londres en automne 1944. Son attitude fut parfaitement correcte vis-à-vis de son frère. Il déclarait qu'il était là pour garder la place pour son frère. Il a vu des membres de la famille royale anglaise et certains ministres. C'était plutôt une visite personnelle, au cours de laquelle le Régent s'efforça de renouer des contacts. Une deuxième fois, le Régent est venu à Londres, accompagné de Mr de Staercke, son secrétaire. Tout le monde s'est instanément rendu compte que l'attitude du prince avait changé, surtout par le fait de la présence de de Staercke à ses côtés, qui ne lâchait le Régent à aucun moment, le suivant au téléphone et partout où il allait... Au cours de cette visite, le prince et Mr de Staercke furent reçus par le roi d'Angleterre à Sandringham. C'est à cette époque que pour la première fois parut dans la presse anglaise un articulet laissant pressentir qu'il y avait un désaccord entre le Régent et son frère le Roi".

L'Office National de Sécurité Sociale (O.N.S.S.), pilier du système social belge, est créée le 28 décembre 1944. Charles a confié plus tard à l'historien Jo Gérard :  "J'approuvais cette nouvelle institution, car j'avais l'impression d'agir comme le roi Albert, qui, aussitôt après la guerre de 1914-1918, voulut réaliser deux importantes réformes sociales :  la journée de huit heures et le suffrage universel".

Cliquez ci-dessous sur "Charles" pour retrouver d'autres articles consacrés au prince-régent.


lundi 14 mars 2022

Activités royales en février 2022

                                       

25 audiences pour le Roi :    le premier ministre Alexander De Croo (reçu 3 fois), la pilote Zara Rutherford, la ministre wallonne de l'Environnement Céline Tellier, le ministre du Budget Frédéric Daerden, le président de la Côte d'Ivoire Alassane Ouattara, le président de Namibie Hage Geingob, le président d'Egypte Abdul Fatah al-Sissi, le président du Rwanda Paul Kagame, le chanteur Arno, la ministre de la Coopération Meryame Kitir, le sportif Vincent Kompany, la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt, ainsi que les ambassadeurs de Pologne, Djibouti, Congo, Timor-Leste, Malawi, Egypte, Comores, Libye, Cambodge, Mongolie et Kosovo venus remettre leurs lettres de créance

16 activités officielles pour le Roi :   messe à la mémoire des défunts de la dynastie      + 15 activités officielles lors du voyage à Oman et aux Emirats Arabes Unis (rencontre avec le prince héritier d'Oman, rencontre avec le sultan d'Oman, séminaire sur la coopération énergétique bilatérale, visite de la grande mosquée, visite du port industriel de Duqm, inauguration d'un site de production belgo-omanais d'hydrogène, déjeuner traditionnel à Rock Garden, rencontre avec le prince héritier des Emirats Arabes Unis, cérémonie de signature d'un accord de coopération scientifique, journée belge à l'Exposition Universelle de Dubaï, réunion de travail économique, rencontre avec la communauté belge, visite du pavillon du Japon, visite du pavillon de Singapour, rencontre avec le premier ministre des Emirats Arabes Unis).

27 activités officielles pour la Reine :  table ronde au palais royal sur la santé mentale, visite à la ligne d'assistance flamande 1712, visite de la Haute Ecole Provinciale Condorcet à Mons, rencontre avec la Première Dame de Namibie, rencontre avec la Première Dame de Côte d'Ivoire, messe à la mémoire des défunts de la dynastie, visite du navire-hôpital Mercy Ships, visite de l'école communale de Bouge, visite du conservatoire HOGENT et Howest, visite de l'école Zonnebos à Gravenswezel, concert au Concertgebouw à Bruges, rencontre avec l'auteur belge Tom Naegels      + 15 activités officielles lors du voyage à Oman et aux Emirats Arabes Unis (rencontre avec le prince héritier d'Oman, rencontre avec le sultan d'Oman, rencontre avec la Première Dame d'Oman, séminaire sur la coopération énergétique bilatérale, visite de la grande mosquée, visite du port industriel de Duqm, inauguration d'un site de production belgo-omanais d'hydrogène, déjeuner traditionnel à Rock Garden, rencontre avec le prince héritier des Emirats Arabes Unis, rencontre avec la Mère de la Nation des Emirats, journée belge à l'Exposition Universelle de Dubaï, rencontre avec la communauté belge, visite du pavillon du Japon, visite du pavillon de Singapour, rencontre avec le premier ministre des Emirats Arabes Unis)

1 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola :   messe à la mémoire des défunts de la dynastie

0 activité officielle pour la princesse Elisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore

2 activités officielles pour la princesse Astrid :  visite du siège de Televic à Izegem, messe à la mémoire des défunts de la dynastie

1 activité officielle pour le prince Lorenz :  messe à la mémoire des défunts de la dynastie

3 activités officielles pour le prince Laurent :   messe à la mémoire des défunts de la dynastie, JEF Festival à Anvers, remise des labels "Ecoles amies des animaux" à Bruges

2 activités officielles pour la princesse Claire :   messe à la mémoire des défunts de la dynastie, JEF Festival à Anvers

Récapitulatif des activités de janvier et février 2022 (source :  www.monarchie.be ) :

Roi :   19 activités officielles  +  43 audiences

Reine :   31 activités officielles

Princesse Astrid :   5 activités officielles

Prince Laurent :   3 activités officielles

Princesse Claire :   2 activités officielles

Prince Lorenz :   1 activité officielle 

Roi Albert II et Reine Paola :    1 activité officielle

Princesse Elisabeth, Prince Gabriel, Prince Emmanuel et Princesse Eléonore :   0 activité officielle

Princesse Louise, Princes Nicolas et Aymeric :   0 activité officielle

lundi 7 février 2022

Activités royales en janvier 2022

                                           

18 audiences pour le Roi :   le premier ministre Alexander De Croo (reçu 4 fois), le président d'Estonie Alar Karis, le ministre de l'Economie Pierre-Yves Dermagne, le vice-ministre flamand Bart Somers, la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten, la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, le ministre bruxellois du Budget Sven Gatz, la secrétaire d'Etat bruxelloise Barbara Trachte, la présidente du parlement européen Roberta Metsola, la présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen, ainsi que les ambassadeurs d'Equateur, Bahreïn, Emirats Arabes Unis et Australie venus remettre leurs lettres de créance

3 activités officielles pour le Roi :  visite du centre IFAPME à Libramont, visite de l'usine L'Oréal à Limbramont, discours de Nouvel An aux autorités du pays

4 activités officielles pour la Reine :  visite de l'asbl Mee Gaan à Herne, visite de l'école de danse Parts à Bruxelles, visite de l'asbl Les Trois Portes à Namur, table ronde sur l'égyptologie en Belgique

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola

3 activités officielles pour la princesse Astrid :  visite de travail au port de Zeebrugge, visite de l'entreprise CRO à Zeebrugge, visite de la société ECS à Zeebrugge

0 activité officielle pour le prince Lorenz

0 activité officielle pour le prince Laurent, la princesse Claire, la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric

Récapitulatif de janvier (source :  www.monarchie.be) :

Roi :  3 activités officielles   +  18 audiences

Reine :   4 activités officielles

Princesse Astrid :   3 activités officielles 

lundi 17 janvier 2022

Voeux de l'asbl Dynastie et Patrimoine Culturel

Mes Bons Amis, Membres de la Société Royale Dynastie et Patrimoine Culturel,

Goede Vrienden, Leden van de Koninklijke Vereniging Dynastie en Cultureel Erfgoed,

Il fut un temps où nous avions l'habitude de dire "C'est vrai parce que c'était dans le journal". Je lis toujours le journal, j'écoute la radio, je regarde parfois la télévision, mais pas beaucoup, et bien sûr, comme la plupart des gens, je suis ami sur Facebook, follower sur Twitter, utilisateur de Whatsapp et d'autres sources d'information et de partage de l'information.

Er was een tijd waarop we plachten te zeggen "Het is waar want het stond in de krant". Ik lees nog steeds de krant, ik luister naar de radio, ik kijk soms, maar niet veel televisie, en natuurlijk ben ik zoals de meeste mensen, vriend op Facebook, follower op Twitter, gebruiker van Whatsapp en dergelijke bronnen van informatie en informatie-uitwisseling.

Est-il vrai que Donald Trump a fait prendre d'assaut le Capitole ? Est-il vrai que Cameron a demandé un référendum sur l'appartenance à l'Europe pour des raisons de politique politicienne ? Est-il vrai que les médecins qui s'opposent à la vaccination perdent leur licence ? Ce ne sont là que trois des centaines de questions que nous pouvons nous poser en ces temps troublés et pour lesquelles nous n'avons pas de réponse. Il y a des opinions, il y a des croyances et il y a la science. Même la science est une opinion qui est supposée être vraie, cautionnée par les scientifiques grâce à des preuves solides. Jusqu'à preuve du contraire.

Is het waar dat Donald Trump het Capitool liet bestormen ? Is het waar dat Cameron een referendum omtrent lidmaatschaap van Europa uitschreef om partijpolitieke redenen ? Is het waar dat dokters die tegen vaccinatie zijn hun licentie verliezen ? Dit zijn maar drie van de vele honderden vragen die we ons kunnen stellen in deze woelige tijden en waar we geen antwoord op hebben. Er zijn meningen en opinies, er is geloof en er is wetenschap. Zelfs wetenschap is een mening die door stevige bewijzen door wetenschappers voor waar woorden aangenomen. Tot het tegendeel wordt bewezen.

Le mouvement "woke" , qui à l'origine stimulait la prise de conscience de la discrimination et de l'injustice raciales, se transforme en une attitude perverse de censure, de dérision et de restriction de la liberté académique, de restriction et de limitation de la tradition et de la culture.

De "woke" beweging, die oorspronkelijk het bewustzijn stimuleerde omtrent rassendiscriminatie en onrechtvaardigheid is aan het uitgroeien naar een perverse attitude van censuur, hoon en beperking van academische vrijheid, beknotting en begrenzing van traditie en cultuur.

L'autre jour, un commissaire européen a déposé un projet de loi visant à mettre fin à la célébration de Noël parce qu'elle offensait les non-chrétiens. Des discussions de bistrot populistes au niveau européen ?

Laatst diende een eurocommissaris een ontwerp in ter beëindiging van het Kerstfeest omdat niet-christenen hierdoor zouden worden belaagd. Populistische cafépraat op Europees niveau ?

L'étude de l'histoire, et de l'histoire de la dynastie belge en particulier, doit rester une recherche de la vérité. S'ouvrir au débat plutôt que polariser, échanger des convictions et oser remettre en question des certitudes, dans le respect de l'opinion de chacun, tels sont les voeux que je souhaite vous adresser cette année. 

De geschiedenis bestuderen, en de geschiedenis van de belgische dynastie in het bijzonder, moet een zoeken naar de waarheid blijven. Openstaan voor debat, in plaats van te polariseren, uitwisselen van overtuigingen en durven zekerheden in vraag stellen, met respect voor ieders mening, dat zijn de wensen die ik U dit jaar wil toesturen.

J'espère sincèrement pouvoir lever un verre avec vous dans le courant de l'année 2022 pour boire à la santé de notre Roi et de notre Association. Bonne année 2022 !

Ik hoop van harte nog in de loop van het komend jaar het glaas met u te kunnen heffen voor een dronk op de gezondheid van onze Koning en van onze Vereniging. Gelukkig jaar 2022 !

Francis De Beir, président / voorzitter