lundi 15 février 2021

Carte de Saint-Valentin de Laurent et Claire de Belgique


La Fondation Prince Laurent (qui existe depuis 25 ans) a diffusé sur les réseaux sociaux cette sympathique carte de Saint-Valentin. On ignore quand la photo du couple princier a été prise, mais cela nous fait plaisir de revoir la charmante princesse Claire, qui n'est plus apparue en public depuis un an (lors du dernier gala de la Fondation Prince Laurent avant le premier confinement). Le prince Laurent a confié que son épouse avait eu des problèmes de santé (sur lesquels le Palais n'a jamais communiqué), et qu'elle avait attrapé le coronavirus au printemps 2020. 



lundi 8 février 2021

Activités royales en janvier 2021

29 audiences pour le Roi :  le premier ministre Alexander De Croo (reçu 4 fois), la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès, l'ambassadeur des Etats-Unis Ronald J. Gidwitz (audience de congé), le nonce apostolique, la présidente de la Chambre Eliane Tillieux, la présidente du Sénat Stéphanie D'Hase, le ministre de l'Agriculture David Clarinval, la ministre de la Coopération au Développement Meryame Kitir, la ministre des Pensions Karine Lalieux, le président du Conseil Européen Charles Michel, le président du Parlement Européen David Sassoli, le juge à la Cour Constitutionnelle Danny Pieters (prestation de serment), le secrétaire d'Etat à la Digitalisation Mathieu Michel, le secrétaire-général de l'Otan Jens Stoltenberg, la présidente de Moldavie Maia Sandu, la ministre de l'Environnement Zakia Khattabi, la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten, la présidente de Georgie Salomé Zurabishvili, le secrétaire d'Etat à la Relance Thomas Dermine, la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Sarah Schlitz, le secrétaire d'Etat à l'Asile Sammy Mahdi, la secrétaire d'Etat au Budget Eva De Bleeker,  ainsi que les ambassadeurs d'Indonésie, Bangladesh, Népal et Canada venus remettre leurs lettres de créance

0 activité officielles pour le Roi

3 activités officielles pour la Reine :  table ronde au palais royal avec les lauréats du Prix Fédéral de la lutte contre la pauvreté 2020, visite du siège d'Handicap International Belgique, visite au centre Le Toboggan pour jeunes filles en difficulté

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola

0 activité officielle pour la princesse Elisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore

1 activité officielle pour la princesse Astrid :  remise du Prix Generet pour les maladies rares

0 activité officielle pour le prince Lorenz

0 activité officielle pour le prince Laurent et la princesse Claire

0 activité officielle pour la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric

Récapitulatif des activités de janvier : 

Roi :   0 activité officielle  +  29 audiences

Reine :   3 activités officielles

Princesse Astrid :   1 activité officielle

lundi 1 février 2021

Fiançailles de Georges de Russie : la réaction de la princesse Léa de Belgique

                        


Suite à l'annonce des fiançailles officielles du grand-duc Georges de Russie (qui a rencontré sa fiancée à Bruxelles),  j'ai sollicité la réaction de leur amie la princesse Léa de Belgique via son secrétariat : 

"Madame, quelle est votre réaction suite aux fiançailles officielles du grand-duc Georges de Russie que vous connaissez bien ?

- Je me réjouis de savoir le grand-duc Georges fiancé à Mademoiselle Bettarini et les félicite de tout coeur.

- Comment avez-vous rencontré le grand-duc Georges de Russie ?

- Nous nous connaissons depuis longtemps et avons de nombreux amis communs, dont la princesse Marie-Gabrielle de Savoie, le roi Fouad d'Egypte, le prince Leka d'Albanie et bien d'autres...  Le grand-duc a toujours soutenu les activités du Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique, tout comme je soutiens le sien. Nous avons effectué divers voyages ensemble, dont les derniers ont été les funérailles du comte de Paris et un voyage en Thaïlande.

- Pouvez-vous nous parler de la personnalité des deux fiancés ?

- Je connais le grand-duc Georges comme un homme de coeur, toujours présent pour ses amis et très attaché à sa mère la grande-duchesse, que j'estime beaucoup par ailleurs. Mademoiselle Bettarini, dont les parents ont été en poste en Belgique en tant qu'ambassadeur d'Italie, est une personne charmante, volontaire, amie des animaux - dont un perroquet célèbre...   Je suis persuadée qu'ils seront très heureux et leur adresse mes voeux de bonheur.

- Est-ce que vous avez déjà visité la Russie ?

- Le prince Alexandre et moi sommes allés en Russie à l'occasion d'un Nouvel An avec mes enfants.

- Merci Madame d'avoir répondu à mes questions".


lundi 18 janvier 2021

L' année 2020 de la princesse Léa de Belgique

                                      

Je vous ai déjà dressé un récapitulatif des activités de la princesse Léa de Belgique :

- en 2012 :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2012/12/lannee-2012-de-la-princesse-lea-de.html

- en 2019 :  http://familleroyalebelge.blogspot.com/2020/01/lannee-2019-de-la-princesse-lea.html

Et en 2020 ? 

Le Covid-19 ayant entraîné l'annulation de beaucoup d'activités, on a peu vu la princesse Léa de Belgique en public en 2020 :  à la soirée de gala de la Foire des Antiquaires de Belgique, à la Nuit des Neiges à Crans-Montana en Suisse sous son Haut Patronage (au profit de l'oeuvre "Coeur à Coeur" et de l'Association Daniel Balavoine), à la messe annuelle à Laeken à la mémoire des défunts de la dynastie, à un dîner au profit de la fondation Samilia contre la traite des êtres humains, en visite au service du pied diabétique de l'Hôpital Princesse Paola de Marche-en-Famenne. 

La princesse a confié à Sud Presse qu'elle avait passé le premier confinement du printemps à la campagne dans son château de Humain :

"Je suis très reconnaissante d'avoir été confinée à la campagne. Je m'occupe de deux chiens. Il y a beaucoup de bougies pour rendre la maison aussi gaie qu'elle peut être et y accueillir de temps en temps un ami ou l'autre. Comme beaucoup d'entre nous, 2020 a été une année avec beaucoup de changements dans la vie, de besoins d'adapter nos événements de chaque jour, nos projets, nos rêves, de les mettre en veilleuse, et surtout de penser à tous ceux qui nous ont aidés et qui nous aident encore aujourd'hui à vivre cette période et à, j'espère, la dépasser très vite. 

J'ai écrit un petit texte sur le bon côté du confinement et sur tout ce que ça a pu nous apporter de réflexions utiles, d'adaptations, de révélations de talents. Ceux qui ne cuisinaient pas sont devenus des experts en matière culinaire, grâce à toutes les émissions merveilleuses qui nous y ont aidé, ceux qui ne bricolaient pas sont devenus des bricoleurs, ceux qui ne lisaient pas ont peut-être lu... Cette période nous a permis de reprendre la mesure des valeurs justes et peut-être de faire le bilan de la vie ?

Mais il y a aussi eu beaucoup de contrariétés, dans la mesure où le travail est devenu difficile, s'adapter au télétravail a été certainement un cauchemar pour beaucoup de personnes. Tous les problèmes du quotidien ont dû être réajustés. Mais ça a prouvé aussi que nous sommes capables de nous adapter. Une grande solidarité est née de cette période. Et ça, je crois que c'est très précieux.

Ce que nous croyions être indispensable a finalement repris sa place. Tous les déplacements que nous faisions n'étaient peut-être pas si utiles, s'ils ne cadrent pas avec une profession ou une obligation. Ce confinement nous a permis de redécouvrir la maison, de reclasser des archives, de sélectionner des photos, d'écrire des lettres, de recevoir des messages de gens auxquels on ne pensait pas. J'ai parfois été très agréablement surprise de ceux que je recevais. Il y a énormément de jolies choses, pleines d'humour, qui nous ont été envoyées. Et je crois qu'il faut essayer, malgré tout, de tenir bon. Je sais que la situation est difficile pour beaucoup de familles. Pour chacun d'entre nous d'ailleurs, certaines choses sont très difficiles à vivre. Mais pour d'autres, c'est encore bien pire. Je pense surtout à ceux qui ont été confinés dans des espaces relativement réduits, avec des grandes familles. Je pense à cette violence qui a pu naître au sein des familles".

Non-lieu dans l'affaire du Kazakhgate

Bonne nouvelle pour la princesse :   en octobre 2020, la Cour de Cassation prononce un non lieu pour elle dans l'affaire du Kazakhgate. Sur conseil de l'ancien président du Sénat Armand De Decker qu'elle connaissait bien,  un versement de 25.000 euros opéré en 2012 par le Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre au profit de l'Association Amitié et Fraternité Scoute, était au coeur des soupçons.

La princesse a confié à Sud Presse après cet arrêt :   "Nous n'avions rien à voir avec tout ça. C'est une affaire très complexe qui concerne d'autres personnes. Et c'est très triste que ça se soit terminé comme ça pour le principal intéressé".

La mémoire du prince Alexandre

Le 1ers mars, l'exposition "Dans l'intimité d'un prince, Alexandre de Belgique" a fermé ses portes à Namur. Elle a accueilli 5.085 personnes, dont 697 venant de l'étranger.

La lecture était sa grande passion. Le 5ème Prix littéraires Prince Alexandre était destiné cette année à des bandes dessinées pour adultes dessinées ou écrites par un(e) Belge, éditées par une maison d'édition belge. Après réunion des jurys par vidéoconférence, les prix ont été remis en décembre par la princesse Léa. Le jury néerlandophone a élu "Buck, de eerste man op aarde" de Frédérik Van den Stock qui a reçu 2.000 euros. Le jury francophone a choisi ex-aequo "Incroyable" de Vincent Zabus et  "Bouvaert, Elégie pour un âne" de Simon Spruyt qui ont reçu chacun 1.000 euros.

Lors de ses interviews à Bel-RTL et à Sud Presse, la princesse Léa a lancé un appel :   "Mon rêve le plus cher serait de trouver un lieu permanent pour accueillir ce mini-musée. On a vu le succès qu'a eu cette exposition à Bruges, Arlon et Namur, et on se rend compte que les gens ont accueilli ces souvenirs de manière très positive. Nous sommes une fondation très modeste, nous n'avons pas les moyens d'acheter un musée, ni de déménager à chaque fois cette exposition. Nous rêvons d'un lieu où elle puisse vivre, quel que soit le côté de la Belgique qui nous le propose, parce que finalement cette exposition appartient à tous les Belges. Le but n'est pas de la laisser enfermée dans les cartons mais de la partager avec tous les Belges qui retrouveront des souvenirs vraiment très émouvants. Il y a 200 pièces et il y en a encore plus qu'on peut ajouter. Mais 200 mètres carrés nous suffiraient pour faire vivre cette exposition qui ne met pas seulement le prince Alexandre à l'honneur, mais tous les membres de la famille".

Le Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre

Le Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre avait prévu d'organiser en 2020 un dîner au Royal Club de Laethem-Saint-Martin et un rallye automobile, afin de récolter des fonds au profit de deux associations s'occupant du pied diabétique. Ces deux événements ayant été annulés suite aux mesures de confinement, le Fonds n'a pas pu récolter d'argent au profit de cette cause. Mais afin de mieux la faire connaître du grand public, la princesse Léa a effectué, en décembre, une visite du service du pied diabétique de l'Hôpital Princesse Paola de Marche-en-Famenne.

Projets pour 2021

Le pied diabétique sera à nouveau en 2021 la cause défendue par le Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre. La princesse a confié à Sud Presse :   "D'abord, en 2021, j'espère que nous aurons surmonté cette anxiété actuelle. Parce que je me fais plus de souci pour l'état mental que physique des gens. J'ai vraiment vu les gens perdre complètement l'espoir. Cet état mental n'est pas à sous-estimer. J'espère que chacun retrouvera un projet auquel il peut se raccrocher et un emploi pour essayer de remonter la pente. C'est l'espoir qu'il faut retrouver. Après une privation, le bonheur sera tellement grand de pouvoir refaire ces gestes simples du quotidien :  se prendre dans les bras, refaire un petit déplacement, revoir certains proches...  Ce sera tellement merveilleux !".

Pour écrire à la princesse Léa :

Princesse Léa de Belgique

Château de Humain

6900 Humain

lundi 4 janvier 2021

Le roi Philippe et le président américain Joe Biden

 Je vous avais déjà parlé des liens entre notre roi Philippe et le président Barack Obama :  http://familleroyalebelge.blogspot.com/2016/11/le-roi-philippe-et-le-president-barack.html

Qu'en est-il avec le nouveau président Joe Biden ?  D'après mes recherches, ils se sont rencontrés deux fois. En mission économique aux Etats-Unis en 2011, le prince héritier Philippe se rend à la Maison Blanche :  il n'est pas reçu par Barack Obama, mais par le vice-président Joe Biden. 

En janvier 2017, nos souverains assistent à une conférence de Joe Biden au forum économique mondial de Davos.






lundi 28 décembre 2020

Quel membre de la famille royale a été le plus actif en 2020 ?


Bien entendu, cette année est très particulière avec le coronavirus :  les voyages d'Etat, les missions économiques et de très nombreux événements ont été annulés, ce qui explique la diminution des activités officielles de notre famille royale par rapport aux années précédentes. Pas de changement par contre pour le trio de tête :  le Roi, la Reine et la princesse Astrid. 

Cette année 2020 fut cependant très riche pour notre roi Philippe avec quatre événements marquants :  le Covid 19 qui l'a obligé à changer ses habitudes (en travaillant notamment par vidéoconférence), la formation du gouvernement fédéral, sa lettre de regrets au président du Congo, la rencontre avec sa demi-soeur la princesse Delphine. Tous les observateurs sont d'accord pour dire que le roi Philippe joue bien son rôle de monarque constitutionnel, tout en adaptant petit à petit la communication de la monarchie à notre société 2.0.

1. Roi :  96 activités officielles  +  111 audiences

    Nombre d'activités officielles :   209 en 2013,  164 en 2014,  189 en 2015,  226 en 2016,  196 en 2017,  239 en 2018,  198 en 2019,  96 en 2020.

    Nombre d'audiences :   67 en 2013,  193 en 2014,  162 en 2015,  149 en 2016,  167 en 2017,  123 en 2018, 161 en 2019, 111 en 2020.

2. Reine :  94 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :   166 en 2011,  196 en 2012,  190 en 2013,  154 en 2014,  212 en 2015,  246 en 2016,  217 en 2017, 249 en 2018,  230 en 2019,  94 en 2020.

3. Princesse Astrid :  20 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :   90 en 2011,  63 en 2012,  133 en 2013,  156 en 2014,  119 en 2015,  128 en 2016,  110 en 2017,  99 en 2018,  98 en 2019,  20 en 2020.

4. Prince Laurent :  19 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :  30 en 2009,  40 en 2010,  31 en 2011,  35 en 2012,  61 en 2013,  59 en 2014,  72 en 2015,  87 en 2016,  56 en 2017,  52 en 2018,  87 en 2019,  19 en 2020.

5. Prince Lorenz :  16 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :  23 en 2009,  18 en 2010,  30 en 2011,  28 en 2012,  26 en 2013,  23 en 2014,  21 en 2015,  33 en 2016,  24 en 2017,  21 en 2018,  21 en 2019, 16 en 2020.

6. Princesse Eléonore :  12 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :   7 en 2018,  8 en 2019,  12 en 2020

7. Prince Gabriel et Prince Emmanuel :   11 activités officielles

    Nombre d'activités officielles de Gabriel :   7 en 2018,  7 en 2019,  11 en 2020

    Nombre d'activités officielles d'Emmanuel :   7 en 2018,  9 en 2019,  11 en 2020

8. Princesse héritière Elisabeth :  10 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :   9 en 2016,  10 en 2017,   6 en 2018,  17 en 2019,  10 en 2020

9. Reine Paola :  7 activités officielles

     Nombre d'activités officielles :  70 en 2011,  67 en 2012,  59 en 2013,  26 en 2014,  19 en 2015,  12 en 2016, 11 en 2017,  13 en 2018,  13 en 2019,  7 en 2020.

10. Roi Albert II :   5 activités officielles

    Nombre d'activités officielles :  50 en 2011,  54 en 2012,  58 en 2013,  17 en 2014,  17 en 2015,  11 en 2016,  12 en 2017,  13 en 2018,  14 en 2019,  5 en 2020.

11. Princesse Claire et Princesse Louise :  1 activité officielle

    Nombre d'activités officielles de Claire :  30 en 2009,  41 en 2010,  23 en 2011,  30 en 2012,  46 en 2013,  31 en 2014,  30 en 2015,  23 en 2016,  25 en 2017,  27 en 2018,  14 en 2019,  1 en 2020.

    Nombre d'activités officielles de Louise :  13 en 2018,  9 en 2019,  1 en 2020

12. Prince Nicolas et Prince Aymeric :   0 activité officielle

    Nombre d'activités officielles de Nicolas :   12 en 2018,  9 en 2019,  0 en 2020

    Nombre d'activités officielles d'Aymeric :   11 en 2018,  8 en 2019,  0 en 2020

lundi 21 décembre 2020

Activités royales en décembre 2020

                                              

6 audiences pour le Roi :   le premier ministre Alexander De Croo (reçu 2 fois), la ministre de la Fonction Publique Petra De Sutter, la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke

3 activités officielles pour le Roi :  remise du Prix Francqui-Collen 2020, visite du centre L'Arche à Namur, concert de Noël au palais royal

6 activités officielles pour la Reine :  rencontre avec l'auteur belge Bart Van Loo, visite de l'Institut De Zande à Beernem, visite de l'hôpital psychiatrique Sans Souci à Jette, visite à l'Hôpital Universitaire d'Anvers, visite du centre L'Arche à Namur, concert de Noël au palais royal

0 activité officielle pour le roi Albert II et la reine Paola

2 activités officielles pour la princesse Elisabeth et le prince Emmanuel :  concert de Noël au palais royal, visite du home Saint-Joseph des Petites Soeurs des Pauvres

2 activités officielles pour le prince Gabriel et la princesse Eléonore :  concert de Noël au palais royal, visite de l'asbl Kras à Gand 

0 activité officielle pour la princesse Astrid et le prince Lorenz

0 activité officielle pour le prince Laurent et la princesse Claire

0 activité officielle pour la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric