lundi 9 juillet 2018

Princes Nicolas et Aymeric de Belgique

                              Afficher l’image source

Le 13 décembre 2005, la princesse Claire et le prince Laurent sont devenus les heureux parents de jumeaux :  le prince Nicolas (en hommage à Nicholas et Nicole Coombs) et le prince Aymeric, nés aux Cliniques Universitaires Saint-Luc à Woluwe-Saint-Lambert. Fidèle à sa réputation de rebelle de la famille royale,  Laurent n'a pas dévoilé les noms des parrains et marraines, et n'a montré au public la jolie frimousse de ses jumeaux que six mois après leur naissance!  Il est dommage que contrairement à la tradition déontologique du Palais, le prince Laurent n'ait autorisé les photos et images de ses fils qu'à certains médias...  Est-il normal qu'Anne Quevrin de l'émission "Place Royale" (RTL-TVI) ait été privilégiée par rapport à ses confrères? Non. Heureusement, tout est rentré dans l'ordre lors du concert de Noël 2006 au palais royal :  toute la presse a pu filmer et photographier les deux petits princes et leur sœur aînée Louise.

Nicolas et Aymeric auraient été baptisés par le père Guy Gilbert en 2007 dans sa ferme du sud de la France, mais cette rumeur n'a pas été confirmée par le Palais.   Par contre, leur première communion a eu lieu en 2014 en l'église de Bonlez (paroisse de la famille Coombs) dans le Brabant wallon, en présence du roi Philippe et de ses quatre enfants, du roi Albert et de la reine Paola, de la princesse Léa, du duc et de la duchesse de Castro et de leurs deux filles, de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg et de la princesse Sophie d'Arenberg (marraine du prince Laurent).

La princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric habitent la Villa Clémentine à Tervuren, et sont scolarisés au lycée français Jean Monet à Uccle. Ils accompagnent de temps en temps leurs parents lors d'activités publiques, où ils paraissent toujours très à l'aise.

Suite à la réforme des dotations en 2013,  les princes Nicolas et Aymeric ne recevront pas de dotation et n'auront aucun rôle officiel. De même, comme ils ne sont que petits-enfants de souverains, ils ne pourront transmettre le titre de "prince de Belgique" à leurs enfants, mais bien celui de prince de Saxe-Cobourg-Gotha (le nom d'origine de notre dynastie).

Ajoutons qu'à la mort de la reine Paola,  les trois enfants deviendront co-propriétaires de l'ancien presbytère de Villers-sur-Lesse, acheté et restauré par l'ancienne souveraine qui a décidé de leur en faire donation.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire