lundi 18 août 2014

La villa Astrida de la reine Fabiola à Motril

                                 Villa Astrida de Motril: la Reine Fabiola  

(Article actualisé en août 2017)

Après leur mariage, le couple royal prend l'habitude de passer ses vacances en Espagne afin de revoir la famille de la reine Fabiola. En 1970, ils décident de construire une résidence de vacances à Motril en Andalousie. Situé au bord de la Méditerranée, Motril se trouve non loin de Grenade. Le terrain de deux hectares, qui appartenait aux autorités locales et à des dirigeants d'une sucrerie, leur est offert. Nommée "Villa Astrida" (en hommage à la quatrième reine des Belges), la demeure comporte un bâtiment principal (voir photo ci-dessus) avec piscine, et deux bâtiments annexes plus petits. La propriété est entourée d'un haut muret, et est ceinturée d'un côté par une route (en haut de la photo ci-dessus) et de l'autre par une plage accessible à tous.    

Pendant 23 ans, Baudouin et Fabiola vont se rendre à Motril pour leurs vacances d'été, et aussi à d'autres moments de l'année comme Noël ou Pâques. Ils y recevront plusieurs fois la visite du roi Juan Carlos et de la reine Sophie d'Espagne. Et c'est sur une des terrasses que le roi Baudouin décède le 31 juillet 1993....  Le lendemain, le premier ministre belge Jean-Luc Dehaene s'y rend, avec le ministre de la Justice, pour constater le décès, et confiera plus tard que l'intérieur était très simple, sans aucun luxe. Un festival de musique sacrée sera organisé par les autorités locales en la mémoire de leur plus célèbre résident.

Après les funérailles de son époux et la prestation de serment du nouveau roi Albert II, la reine Fabiola retourne à la Villa Astrida en compagnie de la princesse Nori du Japon, fille du couple impérial, qui passe ses vacances avec elle en août 1993. Par contre, elle renonce à leur bateau "Avila" qui était amarré non loin de là, et va désormais rejoindre le Musée de l'Armée à Bruxelles.

Chaque été, la reine Fabiola va continuer de se rendre à Motril, et ,selon certains échos, sa dernière visite remonterait à 2011. Sa santé ne lui permettra plus ensuite d'y aller, mais la propriété est cependant occupée de temps en temps par ses neveux espagnols, et les princes Philippe et Laurent y auraient également passé des vacances.

En 2013, les autorités locales ont exproprié une petite bande du terrain :  368 mètres carrés longeant le littoral, afin d'y construire un chemin public. Les touristes et les habitants se plaignaient de devoir se garer d'un côté de la propriété de la Reine, et de devoir en faire le tour pour profiter de la plage. Le chemin leur permet désormais de relier plus facilement la plage et le parking. Et un muret garantit toujours la tranquilité des locataires de la "Villa Astrida".

Depuis le décès de la reine Fabiola en décembre 2014,  la Villa Astrida appartient à la "Fundacion In Eis", une fondation espagnole privée qu'elle avait créée une dizaine d'années plus tôt pour ses neveux et nièces. Ceux-ci ont décidé de se défaire de la villa qui intéresse beaucoup les promoteurs immobiliers. Le conseil municipal de Motril a lancé les démarches administratives pour convertir la villa en hôtel, et consulté les comités environnementaux du coin. De leur côté, les neveux et nièces espagnols de la reine Fabiola souhaitent que la mémoire du roi Baudouin y soit préservée (grâce à une chapelle ou un mémorial, par exemple). Affaire à suivre....

                                     Résultat d’images pour villa astrida motril

lundi 11 août 2014

"Albert et Elisabeth : le film de la vie d'un couple royal" (éditions Mardaga)

                             unnamedm1


Ecrit par 12 auteurs du nord et du sud du pays,  cet ouvrage collectif prolonge l'exposition organisée en hommage au roi Albert Ier et à la reine Elisabeth durant l'été 2014 au palais royal. Ils ont bénéficié de l'aide de la Cinémathèque Royale de Belgique, du Centre d'étude Guerres et Sociétés, et de l'Association Dynastie et Patrimoine Culturel.


C'est le roi Philippe en personne qui a écrit l'avant-propos de ce livre et fait remarquer plusieurs choses :
"Lorsqu'Albert Ier a succédé à son oncle, la monarchie avait pour plusieurs raisons perdu de sa popularité. A son décès tragique, 25 ans et une guerre mondiale plus tard, le Roi avait réussi à gagner le cœur de son peuple et à donner un nouvel élan à la Belgique, tant au niveau national qu'international".
-  "Pendant cette guerre, Albert Ier ne s'est pas seulement comporté en chef d'Etat responsable. Il a également senti que le monde était en train de changer. Et que la souffrance du soldat dans la boue des tranchées et l'oppression pesant sur le pays occupé étaient portées par tous les Belges, solidaires et unis".
-  "Mon arrière-grand-père avait aussi compris que le cinéma permettait de communiquer d'une tout autre façon avec le monde extérieur, mieux encore, que cela rendait cette communication nécessaire. Comme dans tout ce qu'il faisait ou presque, il n'a donc rien laissé au hasard dans ce domaine".
-  "J'ai aussi été frappé par l'enthousiasme du Roi et de la Reine à parcourir le monde. Albert et Elisabeth ont régné dans un monde globalisé avant la lettre".
-  "Le roi Albert Ier a été le premier roi des Belges à ne pas se présenter seul au monde extérieur, mais à le faire, dès le début, avec la Reine à ses côtés".


Le roi Philippe résume assez bien les différents aspects mis en avant par les spécialistes de cet ouvrage, qui n'est pas une biographie mais donne déjà un bel aperçu de leur règne, tant par les textes que par les photos. Durant la guerre, Albert Ier a parfois agi sans l'accord de ses ministres et jusqu'en septembre 1918, il maintient ses troupes dans des positions défensives et ne veut pas participer aux combats des Britanniques et des Français. Il impose ensuite le suffrage universel qui change le système parlementaire belge :  des gouvernements de coalition sont désormais nécessaires, ce qui renforce le rôle de médiateur du Roi. Quelques fois, il utilise des lettres ouvertes rendues publiques pour soutenir certaines réformes ou projets de lois. Cet ouvrage explique aussi l'intérêt du couple royal pour le Congo, les sciences et le cinéma (qu'il a abondamment utilisé pour sa communication).

mardi 5 août 2014

Activités royales en juillet 2014

15 audiences pour le Roi :   le premier ministre Elio Di Rupo (reçu 2 fois), l'informateur Charles Michel (reçu 3 fois), les co-formateurs Charles Michel et Kris Peeters (reçus ensemble), le général-major Jean-Paul De Coninck, le général-major d'aviation Michel Ocula, le général-major Marc Thys, le président du parlement flamand Jan Peumans, ainsi que les ambassadeurs du Kirghistan, Caraïbe orientale, Libye, Mauritanie et Togo.


13 activités officielles pour le Roi :  rencontre avec les Diables Rouges au palais royal, départ à Ypres de la 5ème étape du Tour de France, prestation de serment du ministre-président de la région bruxelloise Rudi Vervoort, prestation de serment du ministre-président de la communauté française Rudy Demotte, prestation de serment du ministre-président de la région wallonne Paul Magnette, prestation de serment de la secrétaire d'Etat Catherine Fonck, prestation de serment du ministre-président de la région flamande Geert Bourgeois, concert de l'Orchestre National de Belgique, bal populaire dans le quartier des Marolles, Te Deum à Bruxelles, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal, feu d'artifice.


10 activités officielles pour la Reine :  visite de l'Institut Huis aan Zee au Coq, rencontre avec les Diables Rouges au palais royal, baptême du patrouilleur Castor à Zeebrugge, 20ème anniversaire des Ciniclowns à Anvers, concert de l'Orchestre National de Belgique, bal populaire dans le quartier des Marolles, Te Deum à Bruxelles, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal, feu d'artifice.


0 activité officielle pour le roi Albert II, la reine Paola et la reine Fabiola.


4 activités officielles pour la princesse Astrid :  concert de l'Orchestre National de Belgique, Te Deum à Bruges, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal.


5 activités officielles pour le prince Lorenz :  concert de l'Orchestre National de Belgique, Te Deum à Bruges, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal, messe à Laeken à la mémoire du roi Baudouin.


8 activités officielles pour le prince Laurent :  cérémonie au Cénotaphe à Londres, concert de l'Orchestre National de Belgique, Te Deum à Namur, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal, hommage aux victimes du vol de Malaysia Airlines, foire agricole de Libramont, festival Tomorowland.


4 activités officielles pour la princesse Claire :  concert de l'Orchestre National de Belgique, Te Deum à Namur, défilé militaire sur la place des Palais, fête au parc royal.




Récapitulatif des activités officielles de janvier à juillet 2014 :


Roi :   103 activités officielles + 115 audiences


Reine :  98 activités officielles


Princesse Astrid :   65 activités officielles


Prince Laurent :  27 activités officielles


Prince Lorenz :   16 activités officielles


Princesse Claire :  14 activités officielles


Reine Paola :  14 activités officielles


Roi Albert II :  13 activités officielles


Reine Fabiola :   0 activité officielle