mercredi 22 juin 2011

La Fondation Reine Paola

Etablissement d'utilité publique, la Fondation Reine Paola a été créée en décembre 1992 pour soutenir des projets concrets émanant d'organisations ou de personnes venant en aide à des jeunes particulièrement éprouvés par la vie, confrontés à des problèmes familiaux, de formation ou de réinsertion. Au fur et à mesure des ans, la liste des associations soutenues financièrement par la Fondation Reine Paola est de plus en plus longue : en 2004, le conseil d'administration a réparti 219.990 euros entre 33 associations ou institutions sélectionnées pour la qualité de leur action en faveur des jeunes. Conformément à la politique de la Fondation, les interventions sont toujours attribuées pour un projet déterminé, dans le cadre d'un budget précis et éventuellement pluriannuel. Parfois, la Reine émet des suggestions suite à une visite.

Le 14 novembre 1996, notre souveraine présente au palais royal le Prix Reine Paola pour l'Enseignement. Dans son discours, elle déclare :

"Souvent, lors de mes déplacements dans notre pays, je suis accueillie par des enfants. Les dessins qu'ils me remettent m'interpellent toujours. Ils sont l'expression de leur vision confiante, souvent poétique et originale du monde. Cette vision attend d'être complétée, développée, enrichie. Pour se construire et s'affirmer, pour pouvoir donner demain au monde le meilleur d'eux-mêmes, pour s'épanouir pleinement, nos enfants reçoivent formation, éducation et aussi protection. Chaque jour en effet, des progrès merveilleux pour l'humanité côtoient la violence et l'horreur. Le cauchemar que nous avons vécu ces dernières semaines nous le rappelle de façon cruelle.

A côté de l'éducation reçue au sein de la famille, l'école joue - dès les premières années - un rôle capital pour former les adultes de demain. On parle beaucoup de l'école aujourd'hui. Souvent pour mettre en évidence ses problèmes, ses difficultés, certes nombreux. Mais souligne-t-on assez la qualité, le sérieux, la créativité du travail de nombreux enseignants dans nos trois communautés? Reconnaissons-nous suffisamment les mérites de ceux qui travaillent jour après jour à l'épanouissement de nos enfants? Chacun d'entre nous ne garde-t-il pas le souvenir vivant de l'un ou l'autre maître rencontré au cours de nos années d'école et qui, pour la vie, nous a marqués, en éveillant chez nous un don, une vocation? Ces personnes méritent toute notre reconnaissance".

Depuis l'année scolaire 1996-1997, la Reine remet chaque année personnellement des prix à des projets pédagogiques intéressants et novateurs d'enseignants, alternativement du primaire et du secondaire. Le premier prix s'élève à 6.500 euros ; le deuxième et le troisième sont d'une valeur respective de 4.000 euros et 2.500 euros. Les lauréats sont désignés par un jury indépendant pour chaque communauté. Régulièrement, Paola se rend dans des établissements ayant obtenu un prix, afin de constater ce que l'argent reçu leur a permis de réaliser. Un prix de soutien extra-scolaire aux jeunes et à leur école est destiné à des associations travaillant en liaison avec les écoles et organisant des activités para-scolaires pour les jeunes destinés à améliorer leur scolarité et leur intégration dans la société.

La Fondation Reine Paola initie en 1999 le programme "L'Ecole de l'Espoir" qui soutient financièrement des écoles belges travaillant dans un milieu social difficile et développant des projets favorisant l'intégration des élèves et de leur famille. Cette aide peut être reconduite pendant un maximum de quatre ans. Le programme "Ecole+ : Plate-forme pour une école sans exclusion" s'efforce de consolider et de mieux assurer la pérennité des projets soutenus par "L'Ecole de l'Espoir". Différents outils ont été mis en oeuvre : site internet (www.school-ecole-plus.be), journées de formation, guide pour les promoteurs de projets, accompagnement des lauréats par les professeurs Marc Demeuse (Université de Mons-Hainaut) et Ella Desmedt (Hoger Instituut voor de Arbeid à Leuven), etc.

Suite à une proposition de la Fondation Van Gysel, la Fondation Reine Paola lance en 2004 un projet d'aide aux toxicomanes (30.000 euros par an). Trois associations fort différentes, tant par leur taille que par leur manière de travailler, ont collaboré et échangé leurs expériences pendant trois ans : l'asbl De Sleutel à Anvers, l'asbl Dune à Bruxelles et l'asbl Phénix à Namur. La toxicomanie est un problème qui touche beaucoup notre souveraine. Dans l'interview accordée à l'agence Belga en 2002, elle confie : "Les visites à des centres de revalidation de jeunes drogués, en Belgique comme à l'étranger, m'ont vraiment marquée. Je n'oublierai jamais leur regard si intense". Le couple royal s'est rendu en 1999 à l'Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies à Lisbonne au Portugal.

Plus d'infos sur le site internet de la Fondation Reine Paola : www.sk-fr-paola.be

2 commentaires :

  1. cette fondation est très active même si elle agit discrètement la plupart du temps: c'est en tout cas l'impression que cela donne de l'étranger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle de très grande qualité

      Supprimer