lundi 26 janvier 2015

L'asbl Les Oeuvres de la Reine


                                  Résultat d’images pour reines paola, mathilde et fabiola

(Article actualisé en janvier 2020)

La reine Fabiola (de 1960 à 1993)

Ce sont le roi Baudouin et la reine Fabiola qui ont créé l'asbl Les Œuvres de la Reine en 1960 avec les dons et cadeaux offerts par la population à l'occasion de leur mariage. Le but était d'utiliser ces fonds pour venir en aide à la population dans le besoin. On suppose que cet argent a été placé, et que ce sont les intérêts générés qui sont utilisés.

La reine Paola (de 1993 à 2013)

En 1993, il est décidé de répartir ce fonds financier en deux :  l'asbl Les Œuvres de la Reine (géré par la reine Paola) et l'asbl Les Œuvres de la Reine Fabiola. Au cours de ces deux décennies, les Œuvres de la Reine soutiennent différents projets de la Fondation Reine Paola, et aident les personnes qui écrivent au couple royal.

Le Secrétariat Social de la Reine (créé également par la reine Fabiola dans les années soixante) et le Service des Requêtes du Roi trient ces lettres en deux groupes :  celles qu'ils vont orienter vers un ministère ou un organisme spécifique pour répondre au problème, et celles qu'ils vont aider financièrement. Après une recherche d'informations sur la situation de l'expéditeur, les Œuvres de la Reine acceptent de leur envoyer un chèque d'environ 200 euros afin de payer des frais médicaux, de logement ou de chauffage (les lettres concernant des enfants sont souvent envoyées à l'Œuvre Royale des Berceaux Princesse Paola et à la section belge de l'Association Mondiale des Amis de l'Enfance).

Un exemple concret parmi toutes ces demandes : Lysiane Noël. Suite au départ de son mari en 2008, elle se retrouve avec quatre enfants sans le moindre meuble. Elle a raconté à la presse :   "Je m'en fichais de dormir par terre, mais je ne voulais pas ça pour les enfants. Dans les magasins de seconde main, les lits coûtaient 25 ou 50 euros. C'était encore trop pour moi. Je dépendais du CPAS et je n'avais pas d'emploi. J'avais donc seulement pu leur donner des matelas gonflables. J'ai écrit à la reine Paola pour lui faire part de ma situation difficile. Un mois et demi plus tard, je recevais une lettre du Palais et un coup de fil du CPAS d'Anderlues, choqué que j'ai osé m'adresser à la Reine!  En revanche, le Palais a versé 200 euros sur mon compte. Avec cette somme, j'ai acheté des lits. J'ai écrit à la Reine pour la remercier et j'ai joint les tickets de caisse à ma lettre pour lui prouver que j'avais effectivement dépensé cette somme utilement. La secrétaire de la Reine m'a téléphoné ensuite pour me demander s'il ne me manquait rien d'autre. Je lui ai dit que je n'avais pas de matelas. Le Palais m'a versé à nouveau 200 euros. Je ne remercierai jamais assez la Reine pour son aide à un moment où j'en avais vraiment besoin. Aujourd'hui, j'ai un compagnon et nous avons deux enfants de plus. C'est le bonheur". 

Le Palais a fait remarquer que le nombre de lettres reçues sont en nette augmentation depuis la crise financière de 2008. Les Œuvres de la Reine ont distribué 200 euros :
   - à 242 familles en 2006 (soit 48.400 euros au total)
   - à 450 familles en 2010 (soit 90.000 euros au total)
   - à 500 familles en 2011 (soit 100.000 euros au total)
   - à 650 familles en 2012 (soit 130.000 euros au total)
   - à 650 familles en 2013 (soit 130.000 euros au total)

La reine Mathilde (depuis 2013)
En février 2014, la reine Fabiola dissout les Œuvres de la Reine Fabiola, et en transfère le capital aux Œuvres de la Reine (désormais gérées par la reine Mathilde). Le fonds initial de 1960 est donc reconstitué, mais il est impossible d'évaluer son importance, car l'asbl a toujours eu des obligations limitées en termes statutaires et n'a donc jamais dû rendre ses comptes publics.

Fin 2014, le Palais confirme la rumeur selon laquelle l'asbl Les Œuvres de la Reine était le légataire universel de la reine Fabiola, décédée le 5 décembre. On ignore le capital légué mais une chose est certaine : le Secrétariat Social de la Reine et l'asbl Les Œuvres de la Reine sont les deux plus belles réalisations de la reine Fabiola qui continuent d'aider les Belges en difficulté depuis plus de cinquante ans.

Les Oeuvres de la Reine ont distribué un chèque d'environ 200 euros :
  - à 520 familles en 2015 (soit 104.000 euros au total)
  - à 769 familles en 2016 (soit 153.800 euros au total)
  - à 749 familles en 2017 (soit 148.470 euros au total)
  - à 750 familles en 2018 (soit 150.000 euros au total)
  - à 720 familles en 2019 (soit 136.034 euros au total)

Grâce à l'héritage légué par la reine Fabiola après son décès, l'asbl Les Œuvres de la Reine peut étendre son action. Elle décide d'aider des jeunes adultes de 18 à 25 ans à la recherche de leur projet de vie. Le public cible des projets soutenus sont des jeunes (orphelins ou placés en institution ou famille d'accueil) qui, dès leur majorité, doivent quitter ces institutions qui les encadrent et sont souvent laissés à eux-mêmes au moment où ils ont besoin de conseils et de soutien pour construire leur projet de vie. Dans ce contexte, l'asbl veut mettre l'accent sur l'autonomisation de ces jeunes en situation de vulnérabilité.

Les Œuvres de la Reine vont apporter un soutien financier total de 400.000 euros pour un cycle de trois ans (2020-2022) à répartir entre trois associations :   la Société Royale Protectrice de l'Enfance (à qui les reines Fabiola et Mathilde ont accordé leur Haut Patronage) pour son dispositif de parrainage et de réseau sur lequel les jeunes peuvent s'appuyer ;  le projet "Grote stap" de l'asbl Cachet pour l'organisation de sessions et camps d'informations ;  le projet "Bootsman" de la Koninklijk Werk IBIS  (créée il y a plus d'un siècle par le roi Albert Ier et actuellement sous le Haut Patronage du roi Philippe)  pour un encadrement supplémentaire des jeunes qui ont suivi l'enseignement de l'asbl à la côte belge.

10 commentaires :

  1. Interessant, Petit Belge.
    Les dons restent, néanmoins, relativement modestes.Leur évolution dans les années à venir sera une indication du patrimoine hérité de la reine Fabiola.
    A t on une idée de l'importance des projets suivis par la Fondation reine Paola ? Cette fondation existe t elle encore ou s'est elle fondue dans les Oeuvres de la Reine ?

    RépondreSupprimer
  2. La Fondation Reine Paola (créée en 1992 sous le nom Fondation Princesse Paola) existe toujours et continue de soutenir des enseignants et des associations s'occupant de jeunes en difficulté. Vous trouverez leur site Internet à gauche dans les liens. A l'heure actuelle, la Fondation Reine Paola est plus importante que les Œuvres de la Reine, mais cela va peut-être changer suite à l'héritage de la reine Fabiola. Affaire à suivre...

    RépondreSupprimer
  3. Merci bien, Petit Belge, pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Petit Belge
    La progression des dons est sensible en 2016.Mais malgré l'héritage de la reine Fabiola, le montant reste modeste. Cela signifie t il que cet héritage n'était pas aussi conséquent que ce qui était écrit à l'époque sur la fortune de la reine ?

    RépondreSupprimer
  5. marie francois25 mars 2019 à 08:51

    Mon dernier commentaire reste valable.
    150 000 eur , au taux de 5 % donne un capital de 3 millions.
    Cela ne parait pas énorme pour avoir été le légataire universel de la reine Fabiola.

    RépondreSupprimer
  6. Réponse à Marie François : votre remarque est pertinente, mais je n'ai trouvé aucune autre information que celles contenues dans cet article et le Palais communique très peu autour des Œuvres de la Reine. Cependant, j'ai peut-être une explication (non prouvée car je n'ai pas trouvé de rapport financier le démontrant) : le Fonds Reine Mathilde dispose d'un capital plus important et soutient plus de projets que du temps du Fonds Princesse Mathilde. Il n'y a pourtant eu aucun dîner de gala ou appel public à des dons. Il est donc possible qu'une partie de l'argent de la succession de la reine Fabiola hérité par les Œuvres de la Reine financerait les activités du Fonds Reine Mathilde. Et comme celui-ci soutient en 2017, 2018 et 2019 des projets sociaux autour de la musique (passion commune des reines Mathilde et Fabiola), il y a une certaine logique qui respecterait tout à fait les volontés de la défunte reine Fabiola. A vérifier évidemment.

    RépondreSupprimer
  7. marie francois26 mars 2019 à 11:55

    Merci pour votre réponse.
    J'ai une autre question : à quoi servent toutes ces fondations de la Famille Royale ( Fonds reine Mathilde, Fonds reine Paola, ex fonds reine Fabiola, fonds roi Baudoin ) qui versent chacune des sommes somme toute modeste.
    Pourquoi pas une seule fondation ?
    Quand pense la presse belge ?

    RépondreSupprimer
  8. 400 000 eur sur 3 ans representent 133 000 par an, soit le meme niveau qu'avant le deces de la reine Fabiola.

    On peut se demander ou est passé l'heritage .

    RépondreSupprimer
  9. Réponse à Maeie F : non, c'est en plus de l'aide de l'aide aux familles qui ne change pas. Donc, grâce à l'héritage de la reine Fabiola, l'aide financière des Œuvres de la Reine va doubler (aide aux familles + aide aux trois projets pour les jeunes). De plus, toujours grâce à l'héritage de la reine Fabiola, le budget du Fonds Reine Mathilde a également été augmenté, notamment pour soutenir des projets sociaux autour de la musique. On peut supposer que l'héritage de la reine Fabiola a été placé en banque, et que ce sont les intérêts annuels qui permettent désormais aux Œuvres de la Reine et au Fonds Reine Mathilde d'accroître leurs actions sociales.

    RépondreSupprimer
  10. Merci, Petit belge, de mettre à jour ce theme.
    Voilà un mystere (pour moi) élucidé grace à vous

    RépondreSupprimer