lundi 12 février 2018

Nos souverains et la France

1° Sous la présidence de François Hollande


                              

Quelques mois après leur accession au trône, le nouveau couple royal effectue une visite officielle de courtoisie d'une journée à Paris en février 2014. Accompagnés du premier ministre Elio Di Rupo et du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, ils arrivent en Thalys dans la capitale française et commencent par déposer des fleurs devant la statue équestre du roi Albert Ier, située place de la Concorde. La délégation belge est ensuite reçue à déjeuner par le président français François Hollande au palais de l'Elysée. Philippe reçoit la Grand-Croix de la Légion d'Honneur et Mathilde la Grand-Croix de l'Ordre National du Mérite. Dans l'après-midi, le couple royal se rend à l'Assemblée Nationale et à l'ambassade de Belgique.

Le Roi et la Reine vont revoir deux fois François Hollande en 2014 :   au 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie en juin, puis à la commémoration à Liège du 100ème anniversaire du début de la première guerre mondiale en août.

En octobre 2014, le roi Philippe effectue une visite officielle à Saint-Adresse en Normandie. Située près du Havre, cette cité a accueilli le gouvernement belge en exil de Charles de Broqueville de 1914 à 1918 (le roi Albert Ier ne s'y est jamais rendu et a préféré rester à La Panne avec l'armée belge sur le dernier lambeau de territoire libre). Un meeting aérien clôture cette journée.

Le même mois, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian représente son pays aux commémorations à Nieuport et Ypres du centième anniversaire de l'inondation de la plaine de l'Yser et de la première bataille d'Ypres.

La reine Mathilde effectue une visite officielle culturelle d'une journée à Paris en octobre 2016 pour visiter les expositions Hergé au Grand Palais et Magritte au Centre Pompidou. Le déjeuner a lieu à l'ambassade de Belgique.

2° Sous la présidence d'Emmanuel Macron

                              

En mai 2017, le Roi rencontre le président français Emmanuel Macron lors de l'inauguration du nouveau siège de l'Otan à Bruxelles, pendant que son épouse Brigitte est reçue, avec les autres Premières Dames, par la reine Mathilde au château de Laeken.

Au forum économique mondial de Davos en janvier 2018, la Reine assiste au discours d'Emmanuel Macron.

3° Conclusion
En cinq ans de règne, nos souverains ont eu plus de contacts avec les présidents allemands que les présidents français. Cela n'est pas nouveau :  le dernier voyage d'Etat d'un président français remonte à François Mitterrand dans les années 1980. Il s'entendait assez bien avec le roi Baudouin qu'il avait été voir lorsqu'il avait été hospitalisé à Paris et qu'il avait ensuite reçu en voyage d'Etat en 1992, quelques mois avant sa mort. François Mitterrand était présent à ses funérailles.

Par contre, ni Jacques Chirac, ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande ne se sont rendus en voyage d'Etat en Belgique, et n'ont eu une relation étroite avec le roi Albert II qui a effectué un voyage d'Etat de trois jours en France en 2002. Au niveau des Premières Dames, la reine Paola a eu de nombreux contacts avec Bernadette Chirac, toutes deux engagées contre l'exploitation sexuelle des enfants dans le cadre du comité de parrainage de Missing Children Europe.

Y aura-t-il bientôt un nouveau voyage d'Etat franco-belge?   Affaire à suivre....

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire