lundi 16 avril 2018

Notre dynastie et le Canada

                       
                                Résultat d’images pour princesse astrid de belgique au canada

(Article actualisé en novembre 2018)

1° Liens entre notre dynastie et le Canada

A partir de septembre 2014, la princesse Luisa Maria de Belgique (fille de la princesse Astrid) entame des études de sciences politiques et économiques à l'Université Mc Gill de Montréal.

En octobre 2014, le Roi et la Reine reçoivent à dîner le gouverneur général du Canada David Johnston et son épouse, venus en Belgique pour les commémorations à Nieuport et Ypres du centième anniversaire de l'inondation de la plaine de l'Yser et de la première bataille d'Ypres.

La princesse Astrid emmène une mission économique belge au Canada en novembre 2015.

Lors du forum économique mondial de Davos en janvier 2018, la reine Mathilde assiste au discours du premier ministre canadien Justin Trudeau.

2° Voyage d'Etat du roi Philippe et de la reine Mathilde au Canada (mars 2018)


Les derniers voyages d'Etat belgo-canadiens remontaient à une quarantaine d'années!  En 1971, le gouverneur général Roland Michener était venu en voyage d'Etat en Belgique, puis le roi Baudouin et la reine Fabiola s'étaient rendus à leur tour au Canada en 1977.

Quarante ans plus tard,  le roi Philippe et la reine Mathilde se rendent en voyage d'Etat au Canada, accompagnés d'une importante délégation belge (le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, les ministres-présidents des régions et communautés, des hommes d'affaires, des recteurs d'université, des journalistes, etc.).

La première journée de leur voyage d'Etat au Canada fut très protocolaire à Ottawa :    cérémonie d'accueil officielle avec honneurs militaires, rencontre avec la gouverneure générale et ancienne astronaute Julie Payette (rappelons que c'est toujours Elisabeth II qui est la souveraine du Canada), plantation d'érables dans les jardins, hommage à la tombe du Soldat Inconnu, rencontre avec le président du Sénat et son épouse, déjeuner offert par le président du Sénat, visite à la Chambre des Communes, visite d'une cabane à sucre traditionnelle, dîner de gala offert par le gouverneur général.

L'absence de rencontre entre le couple royal et le charismatique premier ministre canadien Justin Trudeau pour raison d'incompatibilité d'agenda fait grincer quelques dents...

Au niveau vestimentaire, le premier jour, la reine Mathilde a fait du "recyclage" de deux tenues déjà portées lors du voyage d'Etat aux Pays-Bas en 2016 :  robe et manteau rouges vifs Armani Privé pour l'accueil par la gouverneure générale (qui lui a offert une broche en forme de feuille d'érable), et robe du soir du couturier néerlandais Jan Taminiau pour le dîner de gala (accompagnée de son diadème de mariage offert par la noblesse belge, et de boucles d'oreilles héritées de la reine Fabiola).

Pour leur deuxième journée,  nos souverains visitent trois musées (Musée des Beaux-Arts du Canada, Musée Canadien de la Guerre et Musée Canadien de la Nature), le Roi participe à un séminaire sur l'apprentissage des langues à l'Université d'Ottawa et à un déjeuner d'affaires à la résidence de l'ambassadeur belge pendant que la Reine est à un petit-déjeuner sur le thème des Objectifs de Développement Durable de l'ONU et à un déjeuner académique à l'Université d'Ottawa. La tenue orangée et rouge signée Natan de Mathilde avait déjà été vue lors du voyage d'Etat au Japon.

Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, la Ville de Mons rend officiellement au Canada l'un des deux canons qui ont tiré les dernières salves en 1918. Ce canon a été offert à la Ville avec un autre qui est exposé au Mons Memorial Museum. A noter que le dernier soldat canadien mort le 11 novembre 1918 à 11h58 est enterré au cimetière de Saint-Symphorien, près de Mons.

En soirée, ils offrent un concert et un walking dinner à leurs hôtes canadiens, dont la gouverneure générale Julie Payette. La Reine était vêtue d'une robe du soir bleue déjà portée un an plus tôt aux 80 ans des souverains norvégiens.

La troisième journée du voyage d'Etat se passe à Toronto. Au programme :  rencontre avec le lieutenant-général de l'Ontario, rencontre avec le président de l'assemblée législative de l'Ontario, dîner offert par le ministre de la Recherche de l'Ontario, cérémonie de signature de contrats, visite du Mars Venture Showcase, table ronde avec des CEO canadiens et belges (pour Philippe), et visite de l'hôpital pour enfants malades (pour Mathilde).

Nos souverains sont les 15 et 16 mars à Montréal. Au programme de ces deux journées :  visite de l'usine de la société belge Sonaca  (où ils retrouvent les astronautes Frank De Winne et Julie Payette), rencontre avec le lieutenant-gouverneur du Québec, rencontre avec le premier ministre du Québec, déjeuner officiel offert par le premier ministre du Québec, conclusions d'une table ronde sur les technologies digitales, visite de l'Académie Callebaut du Chocolat (8 millions de kilos de chocolat belge sont exportés chaque année au Canada), conférence sur l'intelligence artificielle, réception pour la communauté belge vivant au Québec, table ronde sur l'entreprenariat social, visite d'un projet de la Fondation des Canadiens pour l'enfance de Montréal, cérémonie de signature de contrats, déjeuner sur la coopération scientifique entre le Québec et la Belgique, déjeuner d'affaires à la Caisse de dépôt et de placement du Québec, rencontre avec des étudiants belges et canadiens de l'Université Mc Gill, séminaire audiovisuel, avant de terminer par un concert de Lara Fabian et Alice on the Roof. Subtil équilibre de Mathilde :  pour écouter ces deux artistes francophones, elle était vêtue d'une tenue du couturier anversois Dries Van Noten déjà portée en Belgique.

A Montréal, nos souverains ont retrouvé leur nièce la princesse Luisa Maria de Belgique (fille de la princesse Astrid) qui étudie les sciences politiques et économiques depuis septembre 2014 à l'Université Mc Gill de Montréal. Elle était présente lors de la réception offerte à la communauté belge vivant au Québec, et lors de la visite de la Reine à l'université (voir photo ci-dessous).

                                

Conclusion :   ce voyage d'Etat au Canada s'est bien passé, sauf que le Roi et la délégation belge n'ont pas été reçus par le premier ministre Justin Trudeau...  De son côté, la Reine semble avoir voulu faire taire les critiques sur ses vêtements :  en portant une majorité de tenues déjà vues d'une part, et en variant les couturiers afin de moins mettre en avant la Maison Natan d'autre part.

3° Visite de Julie Payette en Belgique (novembre 2018)

Dans le cadre du centième anniversaire de l'Armistice,  la gouverneure générale du Canada Julie Payette se rend en Belgique en novembre 2018. Le 9, elle est l'invitée d'honneur du concert de la Musique Royale des Guides organisé au palais royal, et est assise entre le roi Philippe et la princesse Astrid. Le lendemain, la gouverneure générale et la princesse inaugurent ensemble le Mémorial George Price à Ville-sur-Haine.

                                 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire